Thriller, Polar, Aventure et Horreur

Cléopâtre: Princesse de l’espace T1 la prophétie des étoiles – Mike Maihack

couv6557228.jpg

Auteur: Mike Maihack
Pages: 173
Editions: Milan
Catégories: Bande -Dessinée ; Aventure

Résumé: Entre pyramide et papyrus, la princesse Cléopâtre a un futur tout tracé. Jusqu’au moment où elle traverse par accident un portail caché… Téléportée des milliers d’années plus tard, elle découvre qu’un peuple l’attend avec impatience. Cléo est-elle vraiment la fille de la prophétie destinée à débarrasser la galaxie d’une terrible menace ? Sauf que, pas si vite. Il faut d’abord qu’elle intègre la Yasiro Academy. Elle devra s’y faire des amis, travailler sa biologie, s’entraîner au combat, apprendre à parler Alien, réviser ses maths, sans oublier de sauver la galaxie. Facile, quoi.

Mon Avis

Tout d’abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et les Editions Milan pour m’avoir fait confiance pour cette Bande Dessinée. C’est toujours un plaisir d’être choisi pour la masse critique et de faire de nouvelle découverte. Je ne suis pas trop BD à la base du coup, j’ai hésité à participer à cette masse critique. J’avais peur d’être déçu si je recevais un ouvrage. J’ai sélectionné cette BD, un peu par hasard parce que je ne connaissais pas du tout. Mais la couverture était assez drôle et j’aime bien tout ce qui ce rapporte un peu à la mythologie. Mais malheureusement l’histoire ne m’a pas convaincu.

On va découvrir comme on se doute Cléopâtre qui va accéder au trône mais elle va passer un portail temporel et se retrouve des milliers d’années plus tard. Elle est attendu parce qu’une prophétie dit qu’elle va devoir sauvé le monde. Elle va donc intégrer une école pour se former.

J’ai été surprise en recevant cette BD de voir qu’elle était assez volumineuse au premier abord. En effet, 173 pages je trouve ça beaucoup pour ce genre d’ouvrage. J’ai eu un peu peur au début, je me suis dis que j’allais avoir du mal parce que je suis pas trop grosse bande dessinée. Après en feuilletant, je me suis aperçu qu’il n’y avait presque aucun dialogue dans les bulles. Donc quand je l’ai lu, il ne m’a pas fallu longtemps pour la finir. J’ai trouvé dommage qu’il n’y est pas plus de dialogue contrairement au nombre de pages. Pour le coup, il aurait pu se passer beaucoup plus de choses dans ce tome avec plus de bulles. Après je ne suis pas une experte en BD, j’en lis vraiment très peu.

Au niveau de l’histoire en elle même et des personnages, cela reste assez jeunesse. Le public ciblé est bien celui indiqué c’est à dire des enfants à partir de 9 ans. Ce qui explique la simplicité des dialogues. Cela reste assez drôle malgré tout. Les personnages sont assez originaux je trouve, on peut d’ailleurs le voir sur la couverture.

Dans l’ensemble, je n’ai pas vraiment été convaincu par cette lecture. Je pense que je n’était pas trop le public ciblé donc forcement j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Et je trouve qu’il ne se passe pas grand chose malgré le nombre de pages présentes dans cette BD. Mais les dessins restent très beaux malgré tout et les personnages assez drôles. Le personnage de Cléopâtre représente bien le public ciblé donc je pense qu’un enfant va pouvoir s’identifier facilement à ce personnage.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Cléopâtre: Princesse de l’espace T1 la prophétie des étoiles – Mike Maihack »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s