Jeunesse et Young Adult

A la place du cœur T2, Arnaud Cathrine

couv51423657

Auteur: Arnaud Cathrine
Pages: 291
Éditions: Robert Laffont (R)
Catégories: Jeunesse

Résumé: Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c’est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s’est peu à peu éloigné ; elle dont l’amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s’est persuadée qu’un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n’a pas fini d’être mise à l’épreuve. La vie n’a pas fini d’être à réinventer.

amazon-featured-image

Mon Avis

J’avais vraiment adoré le premier tome, c’était un coup de cœur pour ma part. En plus, je trouvais le sujet vraiment bien trouvé et dans le fil de l’actualité. Je l’ai lu peu de temps après ça sortie et il m’avait beaucoup ému. J’espérais que ce tome deux serait aussi bien. Et j’ai été agréablement surprise en le lisant. J’ai encore une fois eu un coup de cœur. L’auteur a su trouvé les bons mots pour traiter des sujets vraiment très fort. Je lui tire mon chapeau pour cet exploit.

On va donc retrouver Caumes qui a vécu une année scolaire assez difficile. En effet, un de ses très proches amis a été battu à mort. Il a du mal à s’en remettre. On va donc suivre son été, raconté par son cousin Niels et ensuite c’est Esther, son ex petit ami qui prend la parole. Mais encore une fois, Caumes va devoir faire face à des événements tragiques.

Comment ne pas être ému face à une telle histoire. Je retrouve ce qui m’avait tant plu dans le tome 1, l’auteur s’est servi de faits réels pour créer son histoire autour. J’aime beaucoup les romans qui s’inspire de la réalité et qui sont encrés dans le fil d’actualité. Après, l’auteur a vraiment su trouver les bons mots pour traiter des sujets qui sont assez difficile. Et cela rend l’histoire encore plus bouleversante. On est captivé par l’histoire de Caumes, je crois que j’ai du mettre à peine deux jours pour terminer ce roman. On est transporté par les événements tragiques et le ressenti de ce jeune garçon.

De plus, le roman est divisé en plusieurs carnets et chaque carnet c’est un autre personnage qui raconte l’histoire donc forcément un autre point de vue. Cela permet d’avoir vraiment un très bon rythme.  C’est aussi ce qui rend le roman aussi captivant.

Encore une fois, on s’attache au personnage de Caumes, il est toujours aussi touchant. Mais j’ai aussi beaucoup apprécié le personnage d’Esther, l’ex petit amie de Caumes. La relation entre les deux personnages est assez ambiguë. J’ai trouvé qu’elle était prête à beaucoup pour Caumes au détriment de ses propres sentiments.

En conclusion, j’ai vraiment adoré ce deuxième tome et c’est encore un coup de cœur pour moi. L’histoire encrée dans la réalité est vraiment bien menée et je ne m’attendais pas à cette fin. En refermant le roman, j’étais limite déçue qu’il s’arrête et je vais devoir encore attendre un petit moment avant d’avoir la suite qui est prévue pour 2018. Mais c’est vraiment une saga que je vous conseille vraiment qui traite des attentats mais aussi de racisme. C’est une très bonne saga pour des adolescents mais aussi pour des parents parce que l’auteur montre un peu ce que des adolescents peuvent ressentir face à des situations comme ce que Caumes a pu vivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s