Jeunesse et Young Adult·science-fiction

Gary Cook T1: Le pont des oubliés, Romain Quirot & Antoine Jaunin

couv62850500

Auteur: Romain Quirot & Antoine Jaunin
Pages: 393
Editions: Nathan
Catégories: Jeunesse ; Science-Fiction

Résumé: Dans un monde recouvert par les flots, une seule chance de survie : embarquer à bord de gigantesques navettes spatiales.
Gary Cook a grandi sous le pont des Oubliés, l’un des derniers refuges sur cette Terre condamnée. À quinze ans, il passe le plus clair de son temps avec Max et Elliot à bord du Neptune, leur modeste bateau de pêche. Les trois amis rêvent de prises fabuleuses et d’aventure. Autour d’eux pourtant, le monde touche à sa fin. Chaque année, d’immenses navettes surgissent de la mer pour fuir dans l’espace. Des navettes auxquelles les Oubliés n’ont pas accès – jusqu’au jour où Gary apprend que, pour la première fois, l’équipage vainqueur de la terrible course fantôme gagnera sa place à bord du Deucalion VII.
S’ils veulent faire partie du voyage, Gary, Elliot et Max vont devoir prendre tous les risques… Une trilogie à l’univers ultra-visuel, poétique et cinématographique, en Miyasaki et Mad Max.

amazon-featured-image

Mon Avis

Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Nathan pour l’envoi de ce roman. C’est toujours un plaisir de recevoir des services presse de leur part. Ce roman me faisait de l’œil depuis sa sortie au mois d’août et j’avais entendu de très bons avis sur les réseaux sociaux. Donc forcément, j’avais très envie de le lire. Au niveau des auteurs, c’est une découverte pour moi parce que je ne les connaissais pas du tout avant ce roman. La couverture est vraiment magnifique je trouve, elle a un beau dégradé de bleu et des couleurs très jolies. Et personnellement, elle est très mystérieuse je trouve ce qui reflète totalement l’histoire. En lisant ce livre, je suis rentré dans l’univers assez particulier mais par contre j’ai eu plus de mal avec l’histoire en elle même. Je n’ai pas vraiment été convaincu, je l’ai trouvé un peu trop « moumou » à mon goût.

On va donc découvrir Gary Cook un jeune homme qui vit avec son père sous le pont des oubliés. Il passe son temps avec Max et Elliott, ses deux amis avec qui il part en mer pour pêcher tous les jours. Chaque année des navettes fuit dans l’espace. Ses navettes ne sont pas destinés aux habitants du pont des oubliés. Mais le vainqueur de la course fantôme gagnera sa place dans une navette. Les trois amis vont devoir prendre tous les risques pour gagner afin de partir du pont des oubliés.

Le livre se lit assez rapidement malgré tout. L’univers est très bien décrit, on est plongé dans cette ville abandonnée où en mer avec nos personnages. Mais en dehors de ça, j’ai trouvé que l’histoire était pleine de longueur, il manquait littéralement d’actions. J’en attendais vraiment un peu plus de ce livre. Après c’est une trilogie donc je me dis que les autres tomes seront surement mieux et que celui-ci était un peu l’introduction de l’histoire.  Je ne me suis pas ennuyée mais je n’ai pas vraiment été convaincu non plus. Après cela reste un livre facile à lire et destiné à un public jeunesse. Les auteurs ont su trouvé les bons mots pour décrire les paysage. On visualise beaucoup mieux l’univers.

Au niveau des personnage, ils ne m’ont pas vraiment paru attachants. Certes, Gary Cook va vivre certaines aventures mais justement elles auraient méritées d’être un peu plus développées et certains passages raccourcis. Après, j’ai trouvé son histoire familiale assez intéressante et touchante tout de même.

En conclusion, je suis mitigée sur ce roman parce que l’histoire ne m’a pas convaincu à cause des nombreuses longueurs mais en même temps j’ai été transporté par l’univers assez mystérieux et ses descriptions. Du coup, ce n’est pas une déception mais ce n’est pas une bonne lecture non plus. L’univers est intéressante avec cette Terre condamnée, on nous montre ce qu’elle peut devenir si on n’en prend pas soin. mais derrière ça, il y a peu d’actions et les aventures des personnages sont peu développées à mon goût. Du coup, les longueurs font perdre le fil de l’action et je trouve ça dommage. J’espère que les prochains tomes seront mieux. Donc rendez vous en 2018 pour la suite de cette saga.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Gary Cook T1: Le pont des oubliés, Romain Quirot & Antoine Jaunin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s