Contemporain

Au paradis des manuscrits refusés – Irving Finkel

couv11741395

 

Auteur: Irving Finkel
Pages: 318
Editions: JC Lattès
Catégories: Contemporain

Résumé: La Bibliothèque des Refusés est un établissement des plus singuliers : elle recueille – plus encore, elle sauvegarde – tout texte ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Littérature, poésie, mémoires, récits épistolaires… tous les écrits trouvent leur place sur les étagères de la Bibliothèque des Refusés. L’arrivée impromptue d’une insupportable bibliothécaire américaine, l’imposture d’une actrice se faisant passer pour une étudiante dans l’idée de voler des idées pour son prochain film, la menace de cambrioleurs convaincus de trouver là le gros lot, sans compter l’irruption de nombreux aspirants écrivains… autant de mésaventures qui viennent perturber l’ordre tranquille de la Bibliothèque.
Entre personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british, La Bibliothèque des Refusés est également une merveilleuse déclaration d’amour aux livres et aux manuscrits en tout genre.

Mon Avis

Ce roman me donnait envie depuis sa sortie, le titre m’intriguais beaucoup ainsi que le résumé. Je trouvais le concept très innovateur pour le coup. Après, c’est un livre peu connu donc je n’ai pas entendu d’avis dessus mais sur Livraddict il n’est pas très bien noté. Mais en le trouvant la bibliothèque, je me suis dis que ça pouvait être l’occasion de le découvrir. J’ai été extrêmement déçu par ce roman, je l’ai abandonné à la moitié en me forçant à en arriver là tout de même.

On découvre donc une bibliothèque qui recueille des livres qui ont été refusés par des maisons d’éditions et du coup jamais édités. Ainsi les manuscrits sont donc conservés et peuvent être consultés.

Le sujet paraissait super bien je trouve c’est pour ça que je voulais le lire, pour moi s’était une manière de rendre hommage a tout ces livres jamais édités. J’ai frôlé la panne de lecture à cause de ce roman. Je n’arrivais pas à le lire, je m’étais longtemps à me plonger dedans. L’histoire est rempli de long récit sans dialogue ou alors les dialogues sont remplis de termes un peu techniques qui datent, du coup on se retrouve avec un rythme très très lent. Au début, j’ai bien accroché mais plus je continuais et plus je m’ennuyais parce qu’il ne se passe absolument rien je trouve. Alors certes certains personnages apparaissent pour perturber le calme de la bibliothèque mais ce n’est pas non plus sensationnel. Arrivée à la moitié du livre, je me suis donc posée la question de continuer ou d’arrêter ma lecture sachant que je n’aime vraiment pas abandonner un roman. Mais là, j’ai été obligé. Je n’ai pas trouvé d’intérêt dans cette lecture. Je n’ai pas réussis à trouer ou l’auteur voulait nous emmener même en ayant lu la moitié.

Je suis vraiment déçue parce que le thème est assez original et je pense que l’auteur aurait pu en tirer beaucoup plus en créant une histoire en peu plus mouvementée autour de cette bibliothèque. Et même les personnages n’ont rien de particulier, on ne s’attache pas à eux. Ce n’est pas un livre que je vais recommander, mais je serais ravie de lire d’autres avis pour voir si c’est moi qui n’est rien compris ou pas. Je suis peut être passée totalement à côté de l’histoire mais je préfère ne pas continuer un livre quand il ne me passionne pas. Il y a beaucoup trop de livres à lire pour s’ennuyer en lisant.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Au paradis des manuscrits refusés – Irving Finkel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s