Jeunesse et Young Adult

Fake! Fake! Fake! – Zoë Beck

couv11263723

Auteur: Zoë Beck
Pages: 218
Editions: Milan
Catégories: Jeunesse

Résumé: Un prénom pourri, des chaussures taille 49 : Edvard, 14 ans, pas un poil sur le torse, est mal parti pour séduire Constance. Alors, sur Facebook, il devient Jason, Américain en voyage scolaire. La belle croque à l’hameçon et en demande toujours plus. De mensonge en mensonge, la machine s’emballe…

Mon Avis

Ce livre me faisait de l’œil depuis un moment et quand j’ai vu qu’il était disponible à la bibliothèque de chez moi j’ai tout de suite sauté dessus. La couverture et le titre m’ont tout de suite plu, on retrouve le logo de tous les réseaux sociaux donc sans forcement lire la quatrième de couverture on se doute un peu du sujet. Du coup, en lisant le résumé je me suis dis qu’il fallait que je me plonge dedans rapidement. Et effectivement cela a été rapide surtout la lecture.

On découvre Edvard, un prénom hors du commun certes mais qui fait référence à des personnes que très peu de monde connait. Il a 14 ans, chausse du 49 et il complexe parce qu’il n’a pas encore de poil au torse. En secret, il est fou amoureux de Constance mais elle ne le regarde même pas, alors il décide de se créer un faux profil Facebook, sauf qu’il ne mesure pas les conséquences de ses actes. La machine est lancée, il est difficile de dire la vérité mais surtout difficile de s’en sortir.

Je suis rentrée tout de suite dans l’histoire. J’ai trouvé ce personnage assez drôle et touchant. Il fait face à des problèmes que beaucoup d’adolescents rencontrent après c’est la manière dont il va gérer ça qui est drôle. Il est pris dans une spirale infernale et tout va s’enchaîner. Il y a plein de rebondissements avec d’autres personnages, et les chapitres sont assez courts du coup j’ai trouvé le roman très court. Et j’étais prise par l’histoire, du coup il aurait pu être plus long que cela ne m’aurait pas dérangé.

J’ai trouvé ce livre sympa, on passe un bon moment en le lisant. Après cela reste un roman pour jeune adolescents et je pense que certains pourront s’identifier aux différents personnages ( le garçon intelligent et bouc émissaire de la classe, la fille jolie avec qui tous les garçons veulent sortir, le sportif qui fait vivre un enfer aux autres élèves …) Il y en a pour tout le monde. Les personnages sont différents mais en même temps ils s’assemblent bien je trouve. La relation entre Edvard et son voisin est vraiment touchante, cet engagement qu’il va avoir est vraiment formidable. Il va réussir à se sortir de sa situation ou il commençait à perdre pied et ne pas savoir quoi faire pour que la machine s’arrête; cela va tourner à son avantage. Ainsi il se tire d’affaire en aidant quelqu’un d’autre.  Une belle leçon de vie malgré tout. Je trouve ce livre assez complet même si les sujets abordés ne sont pas forcement très développés. Un livre pour adolescents que je vous conseille pour passer un bon moment sans prise de tête.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Fake! Fake! Fake! – Zoë Beck »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s