Essai, Biographie et Autobiographie·Non classé

Jamais assez maigre, journal d’un top model

couv16074110

 

Auteur: Victoire Maçon Dauxerre

250 pages

Editions Les Arènes ( Témoignage)

Résumé: À 17 ANS, EN PLEINES RÉVISIONS DU BAC, Victoire fait du shopping à Paris, quand elle est repérée par un chasseur de mannequins. Engagée par l’agence Elite, elle mesure 1,78 m et pèse 56 kg. Trop grosse ! Ou pas assez maigre. Elle va perdre 9 kg en ne mangeant que trois pommes par jour, afin de répondre aux exigences tyranniques des maisons de couture. EN SEPTEMBRE, ELLE ATTEINT LA TAILLE 32, sésame indispensable pour briller lors des castings, et participe avec succès à sa première fashion week à New York. Avec Milan et Paris, elle enchaîne vingt-deux défilés pour les plus grands créateurs : Céline, Alexander McQueen, Miu Miu, Vanessa Bruno… Elle entre dans le Top 20 des mannequins les plus demandés. MAIS DERRIÈRE LA SOIE ET LES PAILLETTES, Victoire découvre un système inhumain : des adolescentes que l’on prend pour des femmes sont traitées comme des objets. La sélection est impitoyable et la maigreur devient une obsession. Elle est emportée dans la spirale de l’anorexie. Sept mois après ses débuts fracassants, elle fait une tentative de suicide et passe des podiums à l’hôpital.

Mon Avis

Encore une fois, vous avez pu le constater j’aime beaucoup lire des témoignages ou des autobiographies. C’est pourquoi je me suis tournée vers ce livre, et puis je n’avais jamais lu des témoignages sur les top model. Après je sais que je fais beaucoup de chronique sur ce type de livres. J’essaye de ne pas toujours avoir le même avis sur ce genre de romans mais bon j’aime toujours autant.

Après je sais que le monde de la mode est assez difficile et intraitable. J’ai donc découvert Victoire, une adolescente normale qui travaille dur pour rentrer dans une école prestigieuse afin de suivre ses études. Mais un jour en se promenant avec sa mère elle est remarquée et on lui propose de devenir mannequin. Elle ne connait pas du tout ce métier mais ses parents l’ont convaincu d’essayer. Tout va s’accélérer pour elle, les castings et les défilés. Mais malheureusement comme tout le monde le sait pour devenir mannequin il faut un certain physique et Victoire le sait bien. Mais c’est un cercle vicieux pour être la plus maigre et être remarqué. Elle ne va manger que trois pommes par jour à la place des repas normaux. C’est sur elle va avoir le physique rêvé mais sa santé va en prendre un coup.

Ce témoignage est vraiment bouleversant, je savais que le monde de la mode était dur mais je ne pensais pas autant. La pression que l’on met aux mannequins est impressionnante et Victoire en a fait les frais. Mais il y a aussi la compétition entre les différents mannequins parce que malgré tout il faut être la meilleure pour être choisis.

J’ai été touché par Victoire, on a envie de la soutenir de lui dire d’arrêter de maigrir et de fuir se métier qui va ruiner sa santé. Et je pense que ce témoignage devrait être connu de toutes les jeunes filles qui voudraient franchir le pas et devenir mannequin. C’est un monde ingrat. Victoire décrit bien ce monde où les femmes sont considérées comme « des cintres ». Cela nous fait vraiment réfléchir sur le mannequinat. On peut toujours espérer qu’avec un livre comme ça les choses vont pouvoir changer mais j’en doute fort. Ce métier a toujours été comme ça et il ne changera pas malheureusement.

Encore bravo à Victoire pour avoir eu l’audace de dévoiler l’envers du décor du métier de mannequin.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Jamais assez maigre, journal d’un top model »

  1. J’ai déjà vu ce livre en librairie, il a l’air génial. Le milieu de la mode est cruel en effet, 3 pommes par jours, c’est affreux de se réduire à ça!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s